Les Reines du hip-hop français. Où sont-elles, que font-elles ?

Fin des années 90, début 2000, une poignée de femmes se sont imposées sur la scène hip-hop française. Je dirais même, ont fortement contribué à imposer le hip-hop en France.

Des femmes magnifiques mais qui ne faisaient pas de leur physique leur fond de commerce.

Elles avaient des choses à dire et le talent pour le faire.

Elles étaient avec moi alors que je n’étais qu’une apprentie-femme, et elles le sont toujours . Que sont-elles devenues ?

ASSIAassia

Après ses collaborations avec le Secteur Ä et Rhoff entre autres, Assia Maouene nous dévoilait son talent en solo sur l’album Chercheuse d’Or en 2000

C’est l’explosion!……puis plus rien.

Une tentative de retour avec la comédie musicale Cindy mais le succès n’est pas au rendez-vous.

Loin des spotlights, Assia poursuit sa carrière artistique en reprenant les tubes de la Motown, dans le groupe qu’elle forme avec son frère Khalil: Hegemony of soul.

Diam’sDiam-s

L’incontournable insoumise.

Est-il besoin de revenir sur la biographie de Mélanie Giorgiades. Je ne pense pas. Elle a clairement marqué son époque.

Depuis son retrait de de la scène médiatique, on ne parle que de sa conversion à l’Islam. Je ne vois pas pourquoi, la foi étant pour moi un cheminement spirituel personnel. De sa vie, Mélanie en parle très bien elle-même dans son autobiographie parue en septembre 2012

La boulette n’a pas laché sa plume, son deuxième livre est en préparation.

Jalanejalane

Danseuse de formation, Jalane le dit en chanson en 2001, la musique c’est toute sa vie. Mais passé l’engouement pour son album éponyme, après un certain nombres de déconvenues avec la major Sony, son deuxième album ne verra pas le jour.

Géraldine Plaut a depuis monté sa boîte de prod’ Come On Productions spécialisée dans la réalisation de clips.

K-Reenk-reen

En electron libre, K-Reen a toujours mené sa carrière a son rythme, avec le cœur, sans embrasser le star système. Lorsque le paysage hip-hop français s’éloigne de ses (des vraies) valeurs elle s’efface.

Elle monte son propre label Astrad Music.

Elle nous revient le 30 Mars 2015 (oui oui cette semaine!) avec un nouvel album au titre limpide Racines K’Raïb.

Lady Laisteelady laistee

La Mygale ! Alors que sa popularité est grandissante Aline est victime d’un AVC en 2003. Le processus de rétablissement est long et donne naissance à l’album Second Souffle en 2005.

Elle apparaît sur l’album mixtape de Joey Starr Armagedon en 2012 et revient avec l’album Phoenix en 2013.

Wallenwallen

Avec son petit air fragile, Nawell Azzouz est une femme déterminée. Tout d’abord choriste pour NAP, ce petit bout de femme rejoint la Mafia Underground. Drivée par Abd al Malik qui n’est autre que son mari, Wallen transforme en or tout ce qu’elle touche.

Cette force tranquille ne s’affole et poursuit sa route sans se brûler les ailes.

Fin 2014 elle nous revient avec la BO du film d’Abd al Malik, Qu’Allah bénisse la France.

Lynnshalynnsha

Sophie Jordier a la voix qui sent bon les embruns caribéens. Remarquée par Lord Kossity avec qui elle collabore en 2001, elle enchaîne l’année suivante avec Diamant Noir en featuring avec lady Laistee. En 2003 c’est Passi qui ne s’y trompe pas en lui proposant d’apparaître sur la compil’ Dis l’Heure 2 Zouk. Carton plein!

Elle continue son petit bout de chemin en renouant avec ses premières amours musicales antillaises, dont elle fait un Best Of en 2014

Sté Strausz ste strausz

Stéphanie Quinol est une pionnière. Issue du mouvement underground pur et dur, elle déboule à 16 ans avec son mini album de 7 titres, Sté Real en 1994. L’année suivante elle apparaît sur la BO du désormais classique La Haine.

Elle sort son premier album en 1998 Ma Génération puis disparait jusqu’en 2005 où elle revient avec un nouvel album Fidèle à moi-même.

En 2010  elle coécrit l’ouvrage « Fly Girls, Histoire(s) du Hip Hop féminin en France »

Kayna Sametkayna-samet

Malika Zoubir rejoint en tant que choriste les groupes de rap niçois avant de s’essayer au rap solo en 1999 sous le pseudo Volupté.

C’est en 2002 et sous son pseudonyme actuel qu’elle se fera connaitre sur le titre Destinée aux côtés du rappeur Booba. Elle enchaîne ensuite pas mal de featuring où sa voix éraillée fait merveille.

Kayna Samet a égayé l’été 2014 en apportant sa touche féminine sur le titre Déconnectés aux côtés de Rim-K et Lartiste, le tout mixé par Dj Hamida.

Au même moment elle nous propose son nouvel album Thug Wife disponible sur Itunes.

Keny Arkana6103_render_1226338977

Engagée, enragée, militante, le cœur ardent comme une braise, elle se dit elle-même « une contestataire qui fait du rap ».

Elle a arpenté les rues, et pas seulement celles de Marseille. Elle raconte ce qu’elle y a vu et dresse le poing contre le système.

2004, Le missile est lancé.

Après plusieurs collaborations, et 3 ans de travail en studio, 2006 voit naître dans les bacs Entre ciment et belle étoile.

Toujours à 2000, elle enchaîne 4 albums, interventions en conférences altermondialistes à travers le monde (notamment l’Amérique latine où l’appellent ses racines paternelles), elle parcours les festivals et nous revient en 2012 avec Tout tourne autour du soleil.

Elle a osé ! Porte parole de LA RABIA DEL PUEBLO (La rage du peuple)

 » Si vous voulez me voir ramper plutôt une balle dans la tempe ! « 

Ces artistes courageuses et talentueuses m’ont accompagnée et m’accompagnent encore. Leurs voix se sont associées à mes joies et mes peines. Pour tout cela, je n’ai qu’une chose à dire:

Mesdames, vous avez tout mon respect

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s